De l'eau sur une exoplanète

Un groupe de chercheurs internationaux annonce, dans la revue "Nature", avoir détecté la présence d'eau dans l'atmosphère d'une exoplanète, planète appartenant à un autre système solaire. C'est une première réussie grâce au télescope spatial Spitzer de la NASA.

L'astre en question, dénommé HD 189733b, a été découvert en 2005 par le Français François Bouchy. Il se situe dans la constellation du Renard, à 64 années-lumière de la Terre. Pour déceler les traces de vapeur d'eau, les astronomes ont analysé par spectroscopie les longueurs d'ondes infrarouges absorbées par la planète lorsqu'elle passe devant le soleil. Pour trois longueurs d'ondes données, la quantité de lumière absorbée est différente, ce qui correspond à la présence d'eau dans l'atmosphère de l'astre.

Cependant, il ne faut pas espérer trouver de la vie sur cette planète plus massive que Jupiter et orbitant autour de son soleil en 2,2 jours. En effet, la température moyenne calculée est de 1.000 Kelvin. Mais cette technique pourrait s'appliquer à la découverte d'eau sur toutes les exoplanètes ressemblant à la Terre.

Ces recherches ont été menées en collaboration avec l'Agence Spatiale Européenne (ESA), le Collège universitaire de Londres, l'Institut de technologie de Californie et le Centre national aéronautique et spatiale Spitzer.

Sources :

ft