La fabuleuse machine d'Anticythère

----

En 1900, des pêcheurs d’éponges trouvèrent, dans ’épave d’un bateau grec coulé au Ier siècle avant J.-C. par 60 m de fond près de l’île d’Anticythère (Ceri-gotto), de curieux fragments métalliques.

On peut les voir au musée national archéologique d’Athènes ; leur aspect fait penser à des débris de pièces mécaniques en bronze rongées par la corrosion.

Et, en effet, l’archéologue Valerios Stais a pu en tirer, en 1959, la reconstitution d’un mécanisme à engrenage différentiel très compliqué avec trois axes, quarante roues dentées — dont une roue centrale de deux cent trente dents, et neuf échelles graduées. L’étude de celles-ci montra qu’il s’agissait d’une machine à calculer les phases et les positions de la Lune et des constellations.

Le tout de la dimension d’une machine à écrire portable. La Grèce du Ier siècle avant J.-C. ne possédait ni les outils ni les instruments nécessaires à la construction d’un mécanisme de cette précision.

Aucun texte contemporain ne mentionne cette machine pourtant prodigieuse pour l’époque. Et pourquoi n’en trouve-t-on pas de prédécesseurs ni de successeurs ?

----

.

Autres documents :

Les origines du globe terrestre, par Albert de Lapparent

Détails
in Albert de Lapparent, 1839-1908. Articles et publications
Extrait de la Revue Scientifique, 22e année, nº7, 14 février 1885.

La providence créatrice, par Albert de Lapparent. Bloud, Paris, 1907.

Détails
in Livres d'exception
L'auteur s'est efforcé de condenser dans cet opuscule toutes les notions d'ordre scientifique qui sont de nature à mettre en lumière le dessein poursuivi par Celui que les francs-maçons eux-mêmes aima...

Léonard de Vinci, Textes choisis, par Joséphin Peladan. Mercure de France, Paris, 1907.

Détails
in Livres d'exception
Textes choisis : pensées, théories, préceptes, fables et facéties, traduits dans leur ensemble pour la 1re fois d'après les manuscrits originaux et mis en ordre méthodique, avec une introduction, par...

.