Les Archives Oubliées : Nikola Tesla

----

Nikola Tesla est l'auteur de multiples inventions, dont le moteur électrique en 1891. D'origine croate, il arriva à New York en 1884 avec quatre sous en poche, ses poèmes et les plans d'une machine volante. Il travailla pour Thomas Edison et George Westinghouse, à qui il vendit ses brevets portant sur des dynamos à courant alternatif, des transformateurs et des moteurs. En 1898, il inventait un bateau téléguidé.

En 1899, il montra qu'on peut utiliser la Terre comme conducteur, mais prétendit aussi avoir reçu des messages interplanétaires et inventé un rayon de la mort capable de détruire des avions à 400 km... Il a également donné son nom à l'unité de mesure d'induction et de densité de flux magnétique (symbole T).

Nikola Tesla a inventé et breveté des alternateurs de haute fréquence qui, pendant de longues années, ont constitué la base des radio-émetteurs. Puis il a découvert et breveté le principe fondamental de la radio - la résonance des circuits électriques - et a été le premier à mettre en pratique l'utilisation d'une antenne réceptrice connectée à la Terre. Il a construit une série de détecteurs à haute sensibilité pour la réception des signaux radio. Déjà en 1898, Tesla émettait et recevait des signaux radio à 1 000 km...

----

.

Autres documents :

La matière radioactive, par Albert de Lapparent

Détails
in Albert de Lapparent, 1839-1908. Articles et publications
Extrait du Correspondant, t. 206 (année 1902), pp. 1055-1067.

La grande terre de l'Ouest dans les documents celtiques du moyen-âge, par E. Beauvois

Détails
in Eugène Beauvois, 1835-1912. Bibliographie complète (39/60)
Extrait du compte rendu de la quatrième session du congrès des américanistes, tenue à Madrid en 1881. t. 1, pp. 45-74.

La Grande-Irlande ou Pays des Blancs précolombiens du Nouveau-Monde, par E. Beauvois

Détails
in Eugène Beauvois, 1835-1912. Bibliographie complète (39/60)
Beauvois Eugène. La Grande-Irlande ou Pays des Blancs précolombiens du Nouveau-Monde. In: Journal de la Société des Américanistes . Nouvelle Série. Tome 1 n°2, 1904. pp. 189-229.

.