Nombres, Histoire, et coïncidences

Le 11 septembre 2001 a marqué les mémoires et attiré la réflexion :

ny 1 0La tragédie a eu lieu le 11 septembre, soit le 11/9 (1+1+9 = 11)

Cette date coïncide avec le numéro des urgences, qui est le 911

Le 11 septembre est le 254ème jour de l'année, or 2+5+4 = 11

A partir du 11 septembre, il reste 111 jours jusqu'a la fin de l'année

Par leur silhouette, les Twin Towers (Tours jumelles) rappellent le chiffre 11

Le premier vol comptait 92 passagers, or 9+2 = 11

Le second vol comptait 65 passagers, soit 6+5= 11

New York City comporte 11 lettres

New York est le onzième état des USA

Sans tenir compte de l’extension du W en Walker, George W. Bush comporte 11 lettres

"The Pentagon" comporte 11 lettres Afghanistan comporte 11 lettres

Nostradamus (11 lettres) aurait prévu la destruction de New-York dans son chapitre 11

Un petit supplément ?

L'attentat de Madrid a été perpétré le 11.03.2004 (03.2004 = 3+2+4 = 9, d’où 11.9, et 1+1+3+2+4 = 11), et il a tué 191 personnes (1+9+1 = 11).

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces rapprochements numériques sont véritablement incroyables (11 lettres)

*************

Au mois de juin 2001, le groupe de hip-hop The Coup met en circulation son disque, intitulé Party Music ; en voici la pochette :

 the coup party music 1024x1024

Voici ce qu’en dit l’encyclopédie en ligne Wikipedia :

« Peu avant les attentats du 11 septembre 2001, le groupe envoya à la presse la couverture de l'album Party Music, montrant Boots Riley et DJ Pam the Funkstress aux pieds des Tours jumelles du World Trade center avec les Twin Towers en train d'exploser et Boots Riley, un grand sourire aux lèvres, en train d'appuyer sur le bouton de la télécommande qui devait déclencher l'explosion. La couverture a été faite en juin 2001 et l'album qui devait sortir fin 2001 a été repoussé en novembre avec une autre pochette. Cela n'empêchera pas, peu après les attaques, le groupe de passer à la télévision et d'être attaqué par les conservateurs. »

Fin 1999, un groupe de musique électro-pop de New York au nom bizarre (‘I am the World Trade Center’) se créé ; le 14 juillet 2001, il sort un disque intitulé ‘Out of the loop’ (ce qui signifie, selon The Free Dictionnary ; ‘ne pas faire parti des initiés’) ; la onzième chanson de cet album s’appelle September…: https://www.discogs.com/fr/I-Am-The-World-Trade-Center-Out-Of-The-Loop/release/7524599

En voici les autres titres : Me to be, Sounds so Crazy, Look around You, Light Delay, Inside your Head, Holland tunnel, Flute Loops, Aurora Borealis, You Don’t even Know Her, September, Move on, Analogous, Metro…

Ceux qui lisent l’anglais trouveront aisément d’autres analogies, comme le suggère le 13e titre…

Le 11 septembre 2001 sort dans les bacs américains un nouveau disque du groupe de rock Dream Theater ; il est intitulé Lives scenes from New York (Scènes en direct depuis N-Y), et l’ancienne pochette – changée depuis - montrait les Twin Towers en flamme, tout comme l’ensemble de la ville de New York…

Dream Theater NYC CD cover

Fin décembre 2000, le producteur américain Chris Carter (déjà bien connu pour sa série X-files) voyait l’épisode pilote de sa nouvelle série télévisée intitulée The Lone Gunmen, qui serait diffusée du 4 mars au 1er juin 2001 sur le réseau FOX… Voici ce qu’en dit l’encyclopédie en ligne Wikipedia :

« L'épisode pilote fait référence à un Boeing 727, utilisé comme arme destinée à s'écraser sur le World Trade Center. Selon l'Internet Movie Database, cet épisode a été diffusé aux USA le 4 mars 2001 et en Australie le 30 aout 2001, soit bien avant les attentats du 11 septembre de la même année. »

Matrix le premier le seul

Pour les quelques personnes qui n'auraient jamais vu Matrix, le premier opus du triptyque mis en scène par les frères sœurs Wachowski, sorti en France le 23 juin 1999, disons simplement qu'il s'agit d'un film basé sur l'idée que le monde réel nous est caché par une illusion réaliste engendrée par une Matrice exploitant secrètement les hommes à ses propres fins. Il s'agit donc d’un pur film de fiction (devenu culte) remettant en question avec habileté le consensus du réel.

A la 58e minute de ce premier film, on aperçoit le passeport du héros, Néo, or la date de péremption de ce document est le 11 septembre 2001…

On comprendra aisément, dans le contexte de complot développé avec habileté dans ce film, que ce qui pourrait s'avérer n’être que pure coïncidence prend une dimension dans le réel hors film (1 chance sur 365 pour les jours, mais statistique bien plus difficile à évaluer pour tomber juste sur l’année, notamment parce que ce film semble se passer dans un futur imaginaire)

Cette information insolite, extraite du film qui a érigé le doute et le complot universel comme les bases narratives d'un mythe moderne, digne des contes à clefs, apparaît dès lors comme un avertissement  :

Passeport Néo

Voici ce qu’en dit l’encyclopédie en ligne Wikipedia :

« Les références à divers films, contes ou autres œuvres sont nombreuses dans Matrix.

L'une d'entre elles est Alice au pays des merveilles. Outre la référence directe au lapin blanc, les frères Wachowski multiplient les indices rapprochant leur film de cette œuvre. Ainsi, quand Néo se "réveille" dans le monde réel, il tombe dans un tuyau interminable avant de tomber dans un lac souterrain de la même manière qu'Alice tombe dans l'interminable terrier vertical du lapin blanc. De plus dans la scène précédente Néo observe son reflet dans le miroir et passe sa main "à travers" ce miroir ; or, le deuxième tome des aventures d'Alice s'intitule De l'autre côté du miroir. Une autre référence est celle reprenant un élément de 1984 de George Orwell. En effet dans ce roman la salle de torture redoutée de tous est la salle 101. La chambre où Néo habite au début du film est numérotée 101, à la fin de Matrix, Néo meurt en voulant entrer dans l'appartement 303 (soit 3 x 101), dans Matrix Reloaded, l'étage où réside le Mérovingien est l'étage 101, le code que Morpheus donne pour caractériser le Freeway. Ceci peut aussi s'expliquer par le fait que 101 reflète le code binaire du langage informatique.

Dans l'enseignement aux États-Unis, 101 désigne aussi le cours d'initiation à une matière quelconque : Philosophy 101, Programming 101, English 101, etc. (module 01 de la 1ère année de cours).

Le terme matrice est récupéré de l'œuvre de William Gibson, ainsi que les allusions aux rastafaris et à la Cité de Sion.

Les épisodes du film détaillent les Arcanes majeurs du Tarot divinatoire.

Les caractères utilisés dans le générique, ainsi que pour représenter sur écran le fonctionnement de la Matrice, ressemblent fortement à ceux de Glozel, autre lieu mythique où il est également difficile de séparer le vrai du faux. »

On notera pour terminer, que le nom du héros de ce film, Thomas Anderson, surnommé Néo, se traduit par Jumeau du fils de l’Homme, et par Nouveau… Que cela pourrait-il bien signifier ?

Et se pose alors très nettement la question : tout cela était-il fortuit, prémonitoire, ou volontaire ?

ft