Un nouveau type de reptile volant disparu découvert en Roumanie

Un nouveau type de ptérosaure, un reptile volant de l'époque des dinosaures, a été identifié par des scientifiques de la Société du Musée de Transylvanie en Roumanie, l'Université de Southampton au Royaume-Uni et le Musée National de Rio de Janeiro, au Brésil. L'étude a été publiée en ligne le 30 janvier dans la revue scientifique PLoS ONE [1].

0054268g001Localisation de la découverte (étoile sur la carte de la Roumanie). Crédits : Vremir et al. (2013).

Les os fossilisés proviennent des roches du Crétacé supérieur de la zone de Sebeş-Glod du bassin de Transylvanie, en Roumanie, et ont environ 68 millions d'années. Le bassin de Transylvanie est mondialement célèbre pour ses nombreux fossiles du Crétacé supérieur, y compris les dinosaures de toutes sortes : une espèce de dinosaures nains, Magyarosaurus dacus [2] ou le Balaur bondoc, Dromaeosaur Balaur [3] ainsi que des mammifères fossilisés, des tortues, des lézards et des anciens parents de crocodiles.

La nouvelle espèce est nommée Eurazhdarcho langendorfensis. Elle appartient à un groupe de ptérosaures appelé les Azhdarchidae (ou Azhdarchidé) . Ceux-ci étaient au long cou, long bec, dont les ailes étaient particulièrement adaptées à un style de vie en plein essor. Plusieurs caractéristiques de leurs ailes et os des membres postérieurs montrent qu'ils pouvaient plier leurs ailes et marcher à quatre pattes en cas de besoin.

0054268g001 extLes ptérosaures sont parfois appelés, à tort, ptérodactyles, mais ce terme ne décrit que le premier type de ptérosaures, découvert par des savants au XVIIIe siècle. Les ptérosaures de petite taille sont apparus pendant le Trias, il y a 230 millions d'années. Par la suite, pendant le Jurassique et le Crétacé, des formes plus avancées de reptiles volants, comme les Azhdarchides ont commencé à se développer. "Avec une envergure de trois mètres, Eurazhdarcho était sûrement grand, mais pas gigantesque. Cela est vrai pour la plupart des animaux découverts jusqu'à présent en Roumanie; ils étaient souvent anormalement petits par rapport à leurs parents d'ailleurs."

Cette découverte est l'exemplaire le plus complet d'un azhdarchidé trouvé en Europe à ce jour et celui-ci soutient une théorie de longue date au sujet du comportement de ces types de créatures.

Le Docteur Gareth Dyke, Maître de conférences en paléontologie des vertébrés au Centre National d'Océanographie de Southampton a donné une explication de cette théorie: "Les experts se sont contredis pendant des années sur le mode de vie et le comportement des azhdarchidés. Il a été suggéré qu'ils attrapaient leur proie dans l'eau en plein vol, qu'ils patrouillaient au-dessus des zones humides et chassaient à la façon d'un héron ou d'une cigogne [...] Une des plus récentes idées, est que les azhdarchidés marchaient à travers les forêts, les plaines et d'autres lieux à la recherche de proies des petits animaux. Eurazhdarcho confirme ces vues, puisque ces fossiles proviennent d'un environnement continental, où il y avait des forêts et des plaines mais aussi des grandes rivières sinueuses et des régions marécageuses."

Les fossiles de la région montrent qu'il y avait plusieurs endroits où les géants et les petits azhdarchidés vivaient côte à côte. La découverte d'Eurazhdarcho indique qu'il y avait beaucoup d'animaux qui chassaient différentes proies dans la région, ce qui démontre que l'image que l'on a du monde du Crétacé supérieur est plus complexe que celle imaginée.

Notes :

ft