L’affaire du kangourou enluminé

Kangourou654Une enluminure représentant un animal qui ressemble fortement à un kangourou pourrait changer notre perception de l’histoire de l’Australie.
 
Le manuscrit sur lequel figure cette enluminure remonte à une date comprise entre 1580 et 1620. Il s’agit d’un manuel de textes et de musiques processionnelles qui a été récemment acquis par la galerie Les Enluminures de New York auprès d’un libraire portugais spécialisé dans les incunables.
 
Pour peu que l’on accrédite le fait que le dessin représente bien un kangourou, ce manuel pourrait prouver que des explorateurs portugais ont touché terre en Australie à la même époque que le néerlandais Willem Janszoon, que l’histoire a retenu comme le premier Européen connu à avoir découvert l’Australie en 1606. Ces Portugais pourraient même avoir précédé le Hollandais…
 
En effet, le fait que le scribe ait dessiné un kangourou ou un wallaby au Portugal avant 1620 n’a pu se faire qu’après qu’il se soit rendu sur l’île-continent, ou qu’un navigateur ait ramené un spécimen de cet animal.
 
Un peu plus loin dans le manuscrit, on trouve une image montrant de deux hommes à moitié nus et coiffés de couronnes de feuilles, dans lesquels des chercheurs voient des Aborigènes d’Australie.
 
Certains chercheurs ne sont pas convaincus que l’enluminure représente effectivement un kangourou. D’autres font remarquer que les Portugais ont pu arriver en Australie juste après Janszoon. D’autres encore croient que la découverte du kangourou et de l’Australie ont pu avoir lieu à l’occasion du voyage de 1526 en Nouvelle-Guinée, toute proche.
 
L’affaire du kangourou enluminé n’a pas fini de rebondir.

Source : Smh.com.au

ft