Découverte d'un cousin du Megaraptor argentin en Australie

Les fossiles de dinosaures carnivores sont extrêmement rares en Australie. Les dinosaures australiens sont considérés comme étant des reliques appartenant à des groupes disparus beaucoup plus tôt dans le reste du monde, ou des représentants de groupes connus dans l'hémisphère nord mais apparus bien avant ces derniers. La séparation de l'Australie du reste du Gondwana serait à l'origine de cette distribution.

royprsb 2085Une équipe internationale comprenant un paléontologue de l'Université du Queensland a identifié un fossile qui présente de fortes similarités avec Megaraptor, l'imposant théropode muni d'une griffe de 40 cm qui a été découvert en Argentine, il y a une dizaine d'années.

L'os décrit, un cubitus découvert en 2003 dans des formations datées du Crétacé inférieur (Aptien supérieur-Albien inférieur) situées près du cap Otway dans l'état du Victoria, représente le premier théropode australien non volant connu partageant des caractères autapomorphiques avec une espèce d'une autre partie du Gondwana.

Cette découverte indique qu'il existait encore des échanges entre l'ouest et l'est du Gondwana pendant le Crétacé moyen, et remet donc en question les modèles paléogéographiques traditionnels de la fragmentation du Gondwana. En fait elle conforterait certaines théories formulées récemment selon lesquelles des liens terrestres existaient encore entre l'Australie, l'Antarctique et l'Amérique du Sud pendant le Crétacé moyen.

L'étude a également permis de revoir la classification du Megaraptor qui était jusqu'à présent rattaché à la famille des Dromaeosauridés: il appartiendrait à la famille des Spinosauridés.

Source : Journal Proceedings of the Royal Society B, 2008, pp. 1471-2954 (publication en ligne) - doi: 10.1098/rspb.2008.0504

ft