Il y a 3,6 millions d'années, la zone Arctique était plus chaude et couverte d'arbres

L'Arctique n'a pas toujours été une toundra gelée. Et pour cause, puisqu'il y a environ 3,6 millions d'années, cette zone de la planète aujourd'hui hostile était à l'époque recouverte de forêts boréales. Quant à la température, le mercure tutoyait les 15 °C en période estivale, soit 8 °C de plus qu'actuellement. Ce résultat a été publié le 9 mai 2013 dans la revue Science.

le lac Elgygytgyn situé sur une carteCette découverte a été permise grâce à l'analyse de sédiments prélevés au fond du lac El'gygytgyn, situé au nord de la Russie, à environ 100 kilomètres au nord du cercle polaire arctique.

Pour prélever ces sédiments, Julie Brigham-Grette et ses collègues ont foré à une profondeur de 318 m au fond du lac. C'est en analysant la composition chimique des sédiments ainsi prélevés, et du pollen est qui y était piégé, que les scientifiques ont pu estimer les températures qui caractérisaient cette zone il y a 3,6 à 3,4 millions d'années.

Ces prélèvements ont également permis aux scientifiques d'évaluer le niveau de précipitations annuelles qui prévalait à cette époque : un taux de 600 millimètres, trois fois supérieur à celui observé aujourd'hui. En d'autres termes, il y a 3,6 millions d'années, la région arctique était non seulement plus chaude qu'aujourd'hui, mais également beaucoup plus humide.

Source : "Pliocene Warmth, Polar Amplification, and Stepped Pleistocene Cooling Recorded in NE Arctic Russia", Science, 9 mai 2013.

Illustration : Localisation du lac El'gygytgyn (crédit : AAAS).

 

ft

Plus dans cette catégorie : Tsunami mésolithique en Mer du Nord »