Roumanie : découverte de peintures rupestres dans une grotte du Parc Naturel des Monts Apuseni

Des peintures paléolithiques ont été découvertes par les spéléologues Tudor Rus (Club de Spéléologie Speodava Stei), Mihai Besesek, Valentin Alexandru Radu, Roxana Laura Tociu (Association de Spéléologie Speowest Arad), Marius Kenesz (Spéléo Club Zarand Brad) dans une grotte de Roumanie.

La grotte, appelée Coliboaia, se trouve dans le Parc Naturel des Monts Apuseni, le département de Bihor - Roumanie. Elle est parcourue par une rivière souterraine qui forme plusieurs siphons, en rendant le passage exceptionnel et toujours dans des conditions très difficiles. Les peintures se sont conservées dans une galerie haute. D'autres ont pu être détruites par les eaux.

Coliboaia1Les premières mesures de conservation ont été prises par la Fédération Roumaine de Spéléologie et par l'Administration du Parc Naturel Apuseni sous l'autorité archeologique du Musée de Tarii Crisurilor d'Oradea et sous l'autorité administrative du Conseil Départemental de Bihor. Le Musée de Tarii Crisurilor d'Oradea est accrédité par le Ministère Roumain de la Culture, des Cultes et du Patrimoine National à développer la recherche dans le cadre d'un projet de recherche complexe, multinational, qui réunit plusieurs institutions.

Les peintures noires représentent des animaux, parmi lesquels un bison, un cheval, un félin, une ou deux têtes d'ours et deux rhinocéros. Il s'y trouve également quelques gravures. Des ossements d'ours des cavernes jonchent les sols. Les ours ont griffé et poli les parois au cours de leurs séjours dans la grotte.

Une équipe française, comprenant deux spéléologues (Marcel Meyssonnier et Valérie Plichon), un paléontologue spécialiste des ours (Michel Philippe), une préhistorienne (Françoise Prudhomme) et deux spécialistes de l'art des cavernes (Jean Clottes et Bernard Gély), ont pu accéder aux peintures le 16 Mai 2010 et en établir l'authenticité. L'équipe a reçu le soutien logistique des associations Speodava Stei, Speowest Arad, France-Roumanie Spéléologie, Orgnac - Grand Site de France, Grotte et Musée régional de Préhistoire (Région Rhône-Alpes) et du Parc Naturel Apuseni sous la coordination de Viorel Lascu.

D'après leur facture, elles seraient attribuables à une période ancienne de l'art pariétal, au Gravettien ou à l'Aurignacien (entre 23.000 et 35.000 ans).

C'est la première fois qu'un art pariétal aussi ancien est avéré en Europe centrale.

Sources :

  • J.Clottes, B. Gély, M. Besesek : « La grotte ornée Coliboaia. Une découverte archéologique majeure par des spéléologues roumains », Spelunca N°124, 2011, p 35-4.
  • M. Besesek, V. Radu, V. Lascu, B. Gély : « Découverte d’une nouvelle grotte ornée paléolithique (Pestera Coliboaia), Roumanie, Departement du Biho », in INORA (Lettre internationale d'informations sur l'Art Rupestre) nº 57, 2010, p. 8–11.
  • J.Clottes, B.Gely, C.Ghemis, E. Kaltnecker, V. T. Lascu, Ch.Moreau, M. Philippe, F.Prudhomme, H. Valladas : « Un art très ancien en Roumanie. Les dates de Coliboaia », in INORA. nº 61, 2011, p. 1-3.

Crédit photo : Jean Clottes

ft