Découverte d'une exoplanète d'une taille proche de la Terre

Une planète solide d'environ une fois et demi la taille de la Terre a été découverte à l'extérieur de notre système solaire. Il s'agit de la plus petite planète découverte dans la chasse aux planètes dans notre galaxie. Elle a été observée par la mission Kepler de la NASA, et des chercheurs danois de l'Institut Niels Bohr à l'Université de Copenhague et de l'Université d'Aarhus ont pris part à ce projet. Les résultats ont été publiés dans la revue scientifique The Astrophysical Journal.

Cette planète nouvellement découverte a été nommée Kepler 10-b. Elle tourne en orbite autour d'une étoile éloignée d'environ 564 années lumières de la Terre.

L'observation des exoplanètes avec le satellite Kepler est faite en mesurant la courbe de lumière d'une étoile. Lorsque quelque chose se déplace devant l'étoile, la luminosité de l'étoile baisse un peu. "Nous analysons ensuite la courbe de lumière pour découvrir ce qui a fait baisser la luminosité. Il peut s'agir d'une planète, mais il peut également s'agir d'un système de plusieurs étoiles orbitant les unes autour des autres. C'est un phénomène très courant dans l'univers, de trouver deux ou plusieurs étoiles en rotation les unes autour des autres. En plus d'étudier la luminosité de l'étoile, nous étudions également son spectre lumineux, c'est-à-dire son échelle des couleurs pour déterminer s'il s'agit d'une planète", explique l'astrophysicien Lars Buchhave de l'Institut Niels Bohr.

509302main kepler rocky planet 226La taille et la composition de la planète sont également d'intérêt, et les chercheurs ont travaillé sur ces questions en utilisant l'astérosismologie, qui mesure les oscillations sismiques des étoiles, donnant ainsi un aperçu précis de leur taille et de leur densité. Par ricochet, cela permet de calculer la densité et la masse de la planète en orbite.

"Il s'agit d'une super-Terre, comme on appelle les planètes faisant une à dix fois la masse de la Terre", explique Lars Buchhave. Cette planète fait 1.4 fois la taille de la Terre et pèse 4.6 fois plus. Elle a donc une densité proche de celle du fer. Par ailleurs, sa période orbitale est de 0.84 jours, donc une révolution, ou une année, dure moins longtemps qu'un jour terrestre. Il est très possible qu'elle ait une surface rocheuse, mais elle est très proche de son soleil, et la température de surface est d'environ 1560°C, donc il n'y a aucune chance qu'on y trouve une forme de vie proche de la vie terrestre.

Source : "Astronomers discover Earth-sized exoplanet", NBI - University of Copenhagen, 10/01/2011.

Illustration : Vue d'artiste de Kepler 10-b. Crédit : NASA

ft