Survol de l'Ayers Rock (Uluru) en hélicoptère

----

Uluru : tel est le nom que les Aborigènes, et notamment les Anangus, donnent à ce rocher rouge qui est leur plus grand sanctuaire. Selon la légende, Uluru fut créé au «Temps du rêve » par deux jeunes gens qui jouaient dans la boue après un orage.

En 1873, l’ingénieur William Gosse qui explorait la partie nord de l’Australie fut le premier Blanc à découvrir ce monolithe gigantesque. Il le baptisa du nom du Premier ministre australien d’alors, Henry Ayers, qui avait financé l’expédition.

Uluru, dans la langue des Anangus, signifie la « demeure des ancêtres». Bien qu'Uluru soit un lieu sacré pour les Aborigènes, des centaines de touristes l’escaladent quotidiennement; certaines grottes ornées de graffitis — attestant une présence humaine il y a plus de 20000 ans — sont cependant interdites aux public.

----

.

Autres documents :

Note sur la symétrie tétraédrique du globe terrestre, par Albert de Lapparent

Détails
in Albert de Lapparent, 1839-1908. Articles et publications
Extrait des Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des Sciences, t. CXXX, séance du 5 mars 1900, pp. 614-619.

La Fusillade du 3 mai, de Francisco de Goya, 1814

Détails
in Peintures et photographies
La toile dramatique de Francisco de Goya intitulée « La Fusillade du 3 mai » rappelle la dure réalité de l'invasion de l'Espagne par les armées napoléoniennes en 1808. On y lit toutes les horreurs de...

Migrations d'Europe en Amérique pendant le moyen-âge. Les Gaëls, par E. Beauvois

Détails
in Eugène Beauvois, 1835-1912. Bibliographie complète (39/60)
Extrait des Mémoires de la Société bourguignonne de Géographie et d'Histoire, t. VII, 1891.

.