La Fusillade du 3 mai, de Francisco de Goya, 1814

La Fusillade du 3 mai, de Francisco de Goya, 1814

----

La toile dramatique de Francisco de Goya intitulée « La Fusillade du 3 mai » rappelle la dure réalité de l'invasion de l'Espagne par les armées napoléoniennes en 1808. On y lit toutes les horreurs de la guerre. Cette vision a fini par l’emporter sur celles qu’ont proposées tant d'œuvres d'art et de chroniques officielles.

Grâce à des chefs-d'œuvre comme celui-ci, le public a pris conscience des terribles souffrances que la guerre inflige non seulement à des innocents, mais aussi aux soldats qui n 'ont souvent rien à voir avec les différends qu'ont entre eux les chefs d'État.

----

.

Autres documents :

Antiquités canariennes (...), par Sabin Berthelot, 1879

Détails
in Documents archéologiques et historiques (bulletins, revues, livres)
Antiquités canariennes : annotation sur l'origine des peuples qui occupèrent les iles fortunées, depuis les premier temps jusqu’à l’époque de leur conquête (E. Plon et Cie, Paris, 1879)
Media type
25:15
L'affaire de Glozel

L'affaire de Glozel

Détails
in Mystères archéologiques
En 1924, un cultivateur de dix-sept ans et demi, Emile Fradin, découvre une tombe ancienne à Glozel, simple hameau au sud-est de Vichy. Ainsi commence, selon les termes des journalistes, une « affaire...

.