Témoignages sur les expériences de mort imminente (NDE, EMI)

----

Ce documentaire "Le grand retour" de Véa Films réalisé par Eric Robin et Cyril Besnard est des plus intéressants, car il donne la parole à ces personnes qui, ayant frôlé la mort, témoignent d'une troublante expérience. Ces expériences se nomment EMI (Expérience de Mort Imminente), EFM (Expérience à la Frontière de la Mort), en anglais NDE (Near Death Experience).

Expériences de mort imminente dans l'Histoire

LAscension vers lempyrée de Hieronymus BoschToutes les civilisations ont leurs propres récits relatant ce qui se passe au seuil de la mort. Depuis plus de deux millénaires, il est question de voyages au cours desquels héros, prophètes et rois franchissent ce seuil de deux façons : ils meurent avant de revenir dans le monde des vivants, dépositaires d’un message pour les hommes.

Toutes les épopées, tous les mythes et écritures saintes du monde parlent de l’expérience de la mort. Cette thématique est traitée sous trois formes différentes : la première l’illustre comme une descente en enfer.

Ainsi, dans la mythologie grecque, certains héros, tel Héraclès (le célèbre Hercule), tentent d’arracher une personne disparue au royaume des morts ou d’en percer les mystères.

Selon une autre croyance, l’extase mystique et la bénédiction permettent l’ascension vers un monde supérieur. Le prophète Mahomet entreprend un voyage céleste et revient du monde paradisiaque avec la connaissance qui est aujourd’hui toujours en vigueur chez les pratiquants musulmans. Les mystères d’Eleusis avaient, dans la Grèce antique, valeur de rituels cultuels d’acceptation et de préparation à la mort. Zarathoustra (prêtre), saint Paul (apôtre), Mani (fondateur du manichéisme) ou Enoch (septième des pères de la Genèse) sont également représentés comme regagnant la terre, entourés d’une magnificence céleste. Jésus meurt sur la croix et revient d’entre les morts par la Résurrection.

La troisième représentation s’appuie sur des voyages imaginaires, comme les errances d’Ulysse, qui, notamment, descendra dans les enfers d’Hadès.

Mais les récits des grands marins, tels ceux de Marco Polo (vers 1254-1324) ou Ponce de Léon (vers 1460-1521), s’apparentent aussi à cette forme de contes. Tous regagnent le monde connu après avoir franchi d’improbables frontières, puis narrent des histoires d’incroyables trésors, de jardins enchantés, d’esprits, de créatures fabuleuses et de monstres.

Illustration : L'Ascension vers l'empyrée de Hieronymus Bosch (XVIe siècle)

----

.

Autres documents :

.