[OVNI] L'incident du vol JAL 1628 de la Japan Airlines

----

17 novembre 1986. Le vol JAL 1628 file tout droit vers Anchorage pour faire à nouveau le plein de carburant. L’avion transporte du vin et la cargaison doit absolument arriver à destination, aussi, il ne faudrait pas risquer la panne et donc, l’accident. Tout se déroule dans un premier temps sans encombre. Le ciel même s’il fait nuit, est assez clair pour y voir sans trop forcer et le temps est au plus calme. Mais à un moment donné, le commandant de bord aperçoit une sorte de lueur à l’horizon et il se rend immédiatement compte que cette dernière est anormale et qu’elle n’a rien à faire ici. Cette lumière en réalité fait partie d’un objet et le commandant à peur que ce dernier entre en collision avec son avion. Un accident en plein ciel ne peut en effet qu’être mortel, il faut donc qu’il prenne toutes les précautions necessaires pour que cela n’arrive pas.

2018 09 21 0 07 08

Mais l’objet disparait et ce, pour la seconde fois. Le commandant tente donc de joindre la tour de contrôle afin de savoir si cet engin a été repéré sur les radars. Mais rien, pourtant le pilote le voit bien sur le radar disposé sur le tableau de bord de l’avion.

Mais tout à coup la lumière devient plus vive, tellement vive d’ailleurs qu’elle éblouit la cabine toute entière. L’objet selon le radar n’est plus qu’à un kilomètre de l’avion, alors autant dire qu’il est déjà bien trop près. Quoi qu’il en soit, les deux pilotes sont dans l’impossibilité de décrire ce qu’ils ont en face d’eux tant la visibilité est mauvaise.

Encore une fois, l’objet disparait. Les pilotes ne savent plus où donner de la tête tant ils ont eu peur. Quelques secondes encore et ils voient enfin ce qu’il y a devant eux. L’engin est énorme, bien plus gros qu’un porte avion d’ailleurs et est munis de multiples lumières. Il se rapproche encore et en parallèle, l’équipe subit de violentes turbulences. L’appareil et l’équipage sont menacés. Mais que se passe-t-il ? Le commandant demande à la tour de contrôle de pouvoir changer d’altitude, mais la communication coupe tant et si bien qu’il ne peut rien modifier. Finalement, il peut descendre à trente et un mille pieds. Il était moins une. Malgré tout, l’objet lui est toujours là, le pilote effectue donc un virage pour le semer. Mais après seulement quelques minutes de répits, l’appareil étranger est de retour, plus fort que jamais. L’avion subit de nouveau des perturbations tandis que l’engin se rapproche encore. Finalement, l’équipage a le droit de descendre et d’atterrir, il était temps, il échappe donc à l’objet volant non identifié.

japan86Les hommes présents à bord ont bien entendu été interrogés par les autorités dès leur arrivée sur la terre ferme, ils ont donc dû expliquer dans les moindres détails leur aventure exceptionnelle. Leur rapport a d’ailleurs été confirmé par les données des radars au sol, soit dans la tour de contrôle, puisqu’un énorme appareil est bel et bien apparu sur ces derniers. Certains ont avancé des théories plus farfelues les unes que les autres pour expliquer ce phénomène, hors l’équipage a toujours certifié qu’il avait eu affaire à une technologie et qu’elle n’avait rien d’une technologie terrestre.

Que s’est-il donc passé cette nuit-là ? A ce jour, personne ne le sait.

----

.

Autres documents :

Atomes et molécules, par Albert de Lapparent

Détails
in Albert de Lapparent, 1839-1908. Articles et publications
Extrait de la Revue des questions scientifiques, avril 1902.

Les Gallois en Amérique au XIIe siècle, par E. Beauvois.

Détails
in Eugène Beauvois, 1835-1912. Bibliographie complète (39/60)
Les Gallois en Amérique au XIIe siècle, par E. Beauvois. Louvain, J. B. Istas, 1895, in-8° de 16 p. (Extrait du Museon et Revue des Religions, 1895, p. 97-110).

Jacques Grimault - Conférence : Les Ovnis dans le Système solaire

Détails
in Paranormal / cryptozoologie / ufologie
Transcription / Résumé Nous sommes en compagnie de Mr. Jacques Grimault où il va nous parler des ovnis dans le système solaire. Dans un premier temps, il nous parle de la découverte exceptionnelle qu'...

.