Le Mothman - l'Homme Papillon -

----

Doté d’un regard rouge hypnotique, l'homme phalène compte parmi les créatures fantastiques de ce siècle, qui ne peuvent entrer dans aucun cadre d’explication scientifique. Plus d’une centaine de témoins affirment avoir vu cette étrange créature, mi-homme mi-chauve-souris, qui, pendant plus de deux années, a semé la panique dans l’État américain de Virginie-Occidentale avant de disparaître, en 1967, sans laisser de traces.

La créature ailée de Virginie-Occidentale

En 1966 et 1967, l’État américain de Virginie-Occidentale est le théâtre d’innombrables apparitions d’une gigantesque créature ailée, d’un «animal» dont on rapporte qu’il surgit soudainement de l’ombre. Il est doté d’énormes yeux ronds rougeoyants dans l’obscurité, censés exercer un pouvoir hypnotique. D’apparence humaine, la créature mesure 2,10 mètres et semble dépourvue de tête, ses yeux reposant directement sur ses épaules.

Dans son dos se replient deux grandes ailes qui, une fois déployées, atteignent une envergure de 3,50 mètres. Selon certains témoins, la créature pousserait de petits couinements, comme ceux d’une souris. De couleur grise, elle se déplace sur deux jambes, semble dotée d’une force colossale et se déplace à une vitesse supérieure à 150 km/h selon des témoins qui auraient tenté de lui échapper en voiture. Mais l’animal se serait toujours maintenu à leur hauteur, en volant au-dessus du véhicule. Dès la nuit de sa première apparition, l’entité s’est vue attribuer son surnom, mothman, ou l’homme phalène.

----

.

Autres documents :

Media type
14:56
Le sarcophage d'Arles sur Tech

Le sarcophage d'Arles sur Tech

Détails
in Paranormal / cryptozoologie / ufologie
Dans l’église d’Arles-sur-Tech, un sarcophage fermé aurait, dit-on, abrité pendant un temps les reliques de deux saints. D’après la légende, ce tombeau se remplirait tous les jours d’un à deux litres...

Figurine de Nukuoro (Iles Carolines)

Détails
in Énigmes archéologiques
Statue en provenance de l'atoll de Nukuoro dans les îles Carolines. Elle représente une figure androïde, d'un style très épuré. Sa structure fait penser à celle d'un robot. Fiche du musée quai Branly...

Les gravures cruciformes sur les monuments préhistoriques, par B. Reber

Détails
in Documents archéologiques et historiques (bulletins, revues, livres)
Extrait du Bulletin de la Société préhistorique de France, tome 9, n°4, 1912. pp. 264-278.

.