La voiture maudite de James Dean

----

Extrait de l'émission « Les 30 histoires mystérieuses » diffusée en 2007 sur TF1.

Résumé de l'affaire :

Le matin du 30 septembre 1955, l’acteur James Dean se tuait au volant de sa Porsche à un carrefour au sud de San Francisco, alors qu’il se rendait à une course automobile (sa passion) à laquelle il devait participer.

Il avait pris la route malgré les conseils de son ami, l’acteur Alec Guiness qui, dès qu’il avait jeté un coup d’œil sur le nouveau bolide de James Dean, l’avait supplié de ne jamais le conduire. Cette voiture causa d’autres drames. Elle fut d’abord l’objet d’une dévotion macabre où les fans de l’acteur pouvaient la toucher pour 25 cents. George Barris la racheta, mais elle se détacha du camion qui la transportait et brisa la jambe du mécanicien.

Peu après, elle fut revendue à un amateur de courses, qui trouva presque aussitôt la mort dans une compétition. Un autre pilote fut tué pendant une course à la suite d’une crevaison simultanée des deux pneus neufs. La carcasse de la Porsche fut ensuite exposée sur un circuit de Californie à l’occasion de la campagne de la sécurité routière. Elle glissa de son estrade et blessa un adolescent à la hanche, puis un homme fut tué alors que la voiture était chargée sur un camion. Les freins de ce dernier lâchèrent peu après, et il entra dans la devanture d’un magasin alors qu’il transportait la voiture maudite.

La Porsche fut finalement brisée en onze morceaux lors d’une exposition, avant de disparaître mystérieusement pendant un voyage en train vers Los Angeles.

----

.

Autres documents :

Pline l'Ancien

Détails
in Auteurs de l'Antiquité
Contemporain de Tacite (23 après J.-C. — 79), il est connu pour avoir rédigé les Histoires naturelles (compilation fort intéressante encore que dépourvue généralement d’esprit critique) et être mort l...

L'Elysée transatlantique et I'Eden occidental, par E. Beauvois

Détails
in Eugène Beauvois, 1835-1912. Bibliographie complète (39/60)
Extrait de la Revue de l'Histoire des religions, 4e année, mai-juin et sept-octobre, 1883.

Le knarr, « le mulet des mers »

Détails
in Histoire maritime
Le navire le plus important pour les Vikings, en dehors des drakkars, était le knarr. Sans lui, la colonisation de l'Islande, du Groenland et, finalement, la découverte de l'Amérique auraient été impo...

.