1917 : les apparitions de la Vierge à Fatima

----

Reportage tiré de l'emission Mystere diffusé sur TF1 dans les années 90

--

A Fatima, Portugal, trois petits bergers, deux fillettes et un garçon, revenaient des champs, ce 13 mai 1917, lorsqu’une "Dame de lumière” leur serait apparu, flottant au-dessus de la cime d’un chêne vert.

L’apparition leur parla, demandant aux pastoureaux de revenir au même endroit le 13 du mois suivant. Une fois rentrés chez eux, les enfants racontèrent leur aventure, non sans quelques réticences, à leurs parents.

Cette déclaration ne reçut pour toute réponse qu’une gifle bien sentie. N’est pas Bernadette Soubirous qui veut ! Au Portugal, on ne plaisante pas avec ce genre de choses. Pourtant, le 13 juin suivant, la curiosité des villageois avait été suffisamment aiguisée pour qu’un groupe accompagnât les enfants.

Là, les assistants purent voir les enfants tomber à genoux. On ne voyait aucune “belle dame”, mais l’aînée des enfants, Lucia, parlait comme si elle s’adressait à quelqu’un.

Le 13 juillet suivant, ce furent plusieurs centaines de personnes qui étaient présentes, mais il ne se passa rien de plus que la fois précédente. Lucia déclara par la suite que la Dame lui avait confié certains “secrets”. Cette fois, le départ de la “visiteuse céleste” fut accompagné d’une forte détonation que tous entendirent, et qui fit trembler sur ses bases le portique érigé pour l’occasion.

L’administrateur de l’arrondissement, incrédule, voulut faire avouer aux enfants qu’ils avaient tout inventé, mais ce fut en vain. Il essaya ensuite de se faire livrer les “secrets” révélés par l’apparition, mais il n’obtint pas plus de succès. Le 13 août, alors qu’une foule considérable se dirigeait vers la Cova da Iria, lieu de l’apparition, il décida de séquestrer les enfants. Il les fit enfermer dans la prison de Ourem, la sous-préfecture.

Ils y passèrent la journée, mêlés aux détenus de droit commun. Malgré l’absence des enfants, les pèlerins assemblés entendirent un coup de tonnerre suivi d’un éclair. Puis la nuée blanche s’éleva du sol et tout se passa comme si les enfants étaient là. Quelques jours plus tard, les enfants libérés virent le vallon s’illuminer d’une teinte jaune d’or et la Dame apparut. Lucia se jeta à ses pieds pour la supplier de faire en sorte que l’on puisse la croire lorsqu’elle raconte ce qu’elle voit. Selon Lucia, la Dame promit pour le mois d’octobre un prodige éclatant.

Le 13 septembre, 20 000 à 30 000 personnes étaient rassemblées. Cette fois, en plus de la vapeur blanche entourant les enfants, certaines personnes - mais pas toutes! - virent un globe lumineux traverser le ciel en se dirigeant vers le chêne vert, puis disparaître. Une fois la séance terminée, le globe réapparut et s’éloigna dans le ciel. On constata alors qu’une pluie de minuscule corpuscules blancs, comme des petits flocons de neige, tomba du ciel en se désagrégeant au moment de toucher le sol.

Puis arriva le 13 octobre, où cette fois plus de 50 000 personnes étaient assemblées, sous une pluie battante. Une heure avant l’heure dite (midi, heure locale), la pluie cessa et les nuages commencèrent à se dissiper. A midi, alors que les enfants tombaient en extase, les assistants virent ce qui leur parut être le Soleil. Comme “décroché du firmament” et devenu semblable “à un disque d’argent poli, non aveuglant, aux arêtes nettement dessinées”, il parut frémir, et bascula pour tournoyer sur lui-même en projetant des lueurs vives aux couleurs changeantes. Puis il esquissa une descente en zig-zag pour remonter et reprendre enfin son aspect normal.

Miracle ou hallucination collective? Engin extra-terrestre, comme certains l’ont prétendu? Le message de “l’apparition” fut tragiquement pauvre : priez !

----

.

Autres documents :

Media type
45:41
La Malédiction de Toutânkhamon

La Malédiction de Toutânkhamon

Détails
in Paranormal / cryptozoologie / ufologie
Le 17 février 1923, l’égyptologue Howard Carter, directeur des fouilles, et George Hebert, cinquième comte de Carnarvon et organisateur de l’expédition, ouvraient la chambre principale du tombeau du p...
Media type
9:16
Le mystère de Yonaguni

Le mystère de Yonaguni

Détails
in Mystères archéologiques
Extrait du documentaire Les mégastructures englouties (History Channel / Planète – 2008)
Media type
5:35:31
François RABELAIS – Gargantua (livre audio)

François RABELAIS – Gargantua (livre audio)

Détails
in Enregistrements audios
Gargantua ou « La vie très horrifique du grand Gargantua, père de Pantagruel, jadis composée par M. Alcofribas abstracteur de quintessence. Livre plein de Pantagruélisme », roman de François Rabelais...

.