La providence créatrice, par Albert de Lapparent. Bloud, Paris, 1907.

----

L'auteur s'est efforcé de condenser dans cet opuscule toutes les notions d'ordre scientifique qui sont de nature à mettre en lumière le dessein poursuivi par Celui que les francs-maçons eux-mêmes aimaient à proclamer « le grand architecte de l'univers ». A moins de nier l'existence d'un Créateur tout-puissant et infiniment intelligent, il est impossible de méconnaître la sollicitude qui a présidé à la lente et méthodique édification de notre demeure terrestre. Telle est la conclusion à laquelle aboutit Albert de Lapparent, et on reconnaîtra que personne n'était mieux désigné pour faire avec une pleine autorité cette nécessaire démonstration.

----

.

Autres documents :

Le château des Pyrénées, de René Magritte, 1959

Détails
in Peintures et photographies
Autant qu'on puisse le savoir, l'homme est le seul être vivant à posséder un imaginaire et à pouvoir, comme Magritte, bâtir des châteaux dans les airs.
Media type
52:01
Les soldats oubliés de Carthage

Les soldats oubliés de Carthage

Détails
in Films - documentaires
Et si les Celtes et les Carthaginois avaient découvert l'Amérique 1 500 ans avant Christophe Colomb ? Aux confins des Andes et de l’Amazonie, des archéologues ont trouvé les traces d’un peuple depuis...

Les fondements de la science de l'étendue, par Albert de Lapparent

Détails
in Albert de Lapparent, 1839-1908. Articles et publications
Extrait de la Revue de l'Institut catholique de Paris, septième année, année 1905.

.