L’étrange dépouille du Zuiyo Maru

Un jour d'avril 1977, le chalutier japonais Zuiyo Maru voguait au large de Christchurch, Nouvelle-Zélande, lorsque ses filets remontèrent d’une profondeur de 300 m la dépouille d’un étrange animal.

Malheureusement, celle-ci dégageait une odeur nauséabonde, de l’huile s’écoulait de la carcasse, aussi le commandant ordonna-t-il de la remettre à l’eau. L’étrange créature montrait un long cou, une colonne vertébrale, quatre grandes nageoires et une longue queue, heureusement, un technicien des pêches, Michihiko Yano, eut la présence d’esprit de prendre des photos.

Zuiyo Maru

Il a également dessiné et mesuré l’animal, dont les mensurations étaient les suivantes : crâne : 45 cm, cou : 1,50 m, queue : 2 m, longueur totale :10 m. Yano découpa également des échantillons de tissu, et des “tendons” de l’animal, longs de 25 à 30 cm. Ils furent rapportés au Japon, où les analyses montrèrent que leur composition chimique était proche de celle des requins.

On a effectivement pensé que la dépouille était celle d’un requin-pélerin ou d’un requin baleine sculptée par la décomposition. Pourtant, les techniciens japonais des pêches ont une culture scientifique, et ils auraient dû reconnaître un requin en putréfaction.

S’agissait-il d’un squale inconnu ou, comme certains l’ont suggéré, des restes d’un plésiosaure, animal marin préhistorique dont l’espèce a théoriquement disparu?

Bibliographie :

ft