Le dragon : animal mythique et universel

Le dragon est la créature la plus forte en symbolisme et la plus populaire de toutes les civilisations : elle apparaît dans de nombreux contes et légendes, dans la Bible, mais surtout dans la mythologie chinoise. Cracheur de feu quasi invulnérable, il incarne à la fois le malheur de l'humanité et sa chance.

5159152

Un hybride fabuleux

Le dragon n'est pas un animal au sens zoologique du terme, mais une créature tenant à la fois du serpent, du lézard, de l'oiseau, de la chauve-souris et du lion. Souvent, le dragon revêt le rôle de gardien d'un trésor. Qui parvient à le vaincre, conquiert la princesse ou se voit conférer une capacité particulière. Selon la civilisation, le dragon représente une entité bénéfique ou maléfique.

Le monde chrétien le considère comme une forme diabolique, véritable incarnation du Mal, ennemi de Dieu et des hommes. En Asie, en revanche, et notamment dans la civilisation chinoise, le dragon apporte bonheur, sagesse et incarne le principe masculin.

drag 11Jusqu'au milieu du XVIe siècle, les dragons étaient perçus comme des animaux réels.

Dans son oeuvre en six volumes, Konrad Gesner, médecin et biologiste zurichois (1516-1565), distinguait trois types de dragon : l'immense serpent dépourvu d'ailes, le serpent ailé et la créature au corps reptilien, aux ailes membraneuses et à la tête ornée de cornes.

Les dragons apparaissent dans toutes les civilisations. Chez les Égyptiens, à la mort d'Osiris, les divinités Nephtys et Isis flottèrent sous la forme d'un dragon au-dessus de son corps embaumé.

La mythologie grecque, quant à elle, raconte l'histoire de Ladon, dragon aux cent têtes, gardien des pommes d'or du jardin des Hespérides, ou celle du dragon Typhon placé par Zeus sous l'Etna. Citons encore Apollon qui conquiert l'oracle de Delphes en combattant les dragons Delphyne et Python, ou Jason et les Argonautes qui plantent des dents de dragon dans un champ du roi de Colchide pour donner naissance à des géants invincibles.

La Toison d'Or, destination ultime du voyage de Jason, est elle-même gardée par un dragon qui s'enroule autour de l'arbre où elle est suspendue. Kadmos, le fondateur de Thèbes, sème également des dents de dragon et récolte des monstres.

Dans la légende chrétienne, sainte Marthe dompte le dragon Tarascon dans le sud de la France et saint Georges vainc et tue un dragon.

drag 111Chez les Germains, au pied du frêne Yggdrasil réside le dragon Niddhog auquel l'écureuil apporte les paroles de l'aigle nichant en son faîte. Le dragon tué par Siegfried - dans l'épopée médiévale des Nibelungen - porte le nom de Fafnir : le héros se baigne dans son sang pour devenir invincible.

Le dragon asiatique est une créature bienfaisante et tutélaire. Il vit dans les nuages, les lacs, les sources. En Chine, il est le symbole de la puissance et l'empereur siégeait sur un trône en forme de dragon.

L'énigme universelle

Une question intrigue les cryptozoologues : comment est-il possible que toutes les civilisations rapportent l'existence d'une créature dotée d'attributs identiques et d'un aspect similaire ?

D'après une théorie avancée, le dragon serait un saurien qui aurait appris à voler, de sorte qu'il ait pu survivre bien plus longtemps que les autres représentants de son espèce. Son extinction ne serait intervenue qu'à une époque où l'homme peuplait déjà la planète. De cette façon, les diverses traditions ont pu en fournir une image concordante.

Une autre thèse, nettement plus glissante, envisage les dragons comme des ovnis, vus dans le monde entier, ce qui expliquerait l'image unitaire véhiculée.

Source des illustrations :

ft