Une statue-menhir découverte dans le Parc naturel du Haut-Languedoc

Une statue-menhir sur une plage du lac de la Raviège dans le parc du Haut-Languedoc à la limite des départements du Tarn et de l'Hérault.

L'équipe de chercheurs responsables des fouilles est venue photographier ce mégalithe qui est dans un état de conservation extraordinaire.

La statue menhir découverte sur la plage du lac de La Raviège © Claude Barthélemy

Une quarantaine de statues-menhirs sont connues dans le Gard et l'Hérault. Elles sont moins ouvragées que les statues-menhirs du Rouergue et leur ornementation un peu plus sommaire.
Elles sont datées du Néolithique final et de l'âge du Cuivre.

La statue-menhir du Lac de la Raviège à une bouche

Les statues-menhirs du groupe rouergat ont en effet longtemps été décrites comme des divinités muettes car elles n’avaient pas de bouche. Or, si celle qui vient d'être mise au jour possède des attributs classiques, elle est aussi la première statue-menhir masculine à avoir une bouche.

© Claude Barthélémy
 Le visage est également remarquable car il est représenté de façon quasi similaire à celui d’une statue-menhir féminine (Jasse du Terral 2) découverte à 40 km de là.

Une nouvelle statue-menhir a également été découverte en place sur le Pic du Montalet près de Lacaune dans le Tarn. Dans le calage de la base un charbon de bois a été daté autour de 2700 ans av. J.-C.

Ces découvertes renseignent donc un peu plus sur les populations d’agriculteurs/éleveurs de la fin du Néolithique. Michel Maillé, chercheur et secrétaire de l’ASPAA (L'association pour la sauvegarde du patrimoine archéologique aveyronnais) est chargé de les expertiser.

Le muséum d'histoire naturelle de Nîmes expose les plus belles pièces.

Source : Languedoc-roussillon.france3.fr

Crédit photo : © Claude Barthélemy

ft