La plus vieille gravure du Royaume Uni

grotte CatholeIl se confirme qu’une gravure représentant un renne sur la paroi d’une grotte du sud du Pays de Galles est la plus vieille œuvre d’art rupestre de toute la Grande-Bretagne.

Selon un chercheur de l’Université de Bristol, cette gravure de la grotte Cathole (ce qui signifie « trou de chat ») dans la péninsule de Gower serait vieille de 14 000 ans.

Le professeur George Nash, archéologue, l’a découverte en septembre 2010 alors qu’il explorait le fond de la grotte. Il explique que la datation à l’uranium, plus fiable que celle au carbone, la classe comme la plus vielle œuvre rupestre de toutes les îles britanniques, et peut-être même de toute l’Europe du nord-ouest.

Ce renne a été gravé dans un dépôt minéral appelé spéléothème (du grec du grec spelaion, caverne, et thema, dépôt) à l’aide d’un outil acété, probablement fait de silex, par un artiste droitier.

Le torse de l’animal, très allongé par l’artiste, est rempli de traits verticaux et diagonaux irrégulièrement espacé, tandis que pattes et cornes stylisées ne sont représentées que par de simples lignes.

La datation à l’uranium a conclu que l’animal avait été gravé vers 12 500 av. J-C, soit 14 500 ans avant nous, avec une incertitude de plus ou moins 560 ans.

« La date la plus reculée à être comparable (à celle-ci) est celle obtenue par datation à l’uranium des stalactites qui recouvrent les figures gravées de la grotte de Church Hole (après le « trou du chat », voici le « trou de l’église »…) à Creswell, à la limite du Nottinghamshire et du Derbyshire », explique le professeur Nash, du Département d’Archéologie et d’Anthropologie de l’Université de Bristol.

« Cependant, la datation de -14505 années +/- 560 ans avant le temps présent fait du renne gravé des Galles du sud le plus vieil objet d’art rupestre des îles britanniques, et peut-être de tout le nord-ouest de l'Europe. »

Les falaises calcaires qui longent la côte de la péninsule de Gower sont réputées pour leur richesse archéologique.

La Dame Rouge de Paviland, qui est en fait ce qu’il reste d’un jeune homme, est le plus vieil hominidé jamais découvert en Europe de l’ouest : il a environ 29 000 ans d’âge.

Il avait été découvert dans la grotte de Goat’s Hole (le « trou de la chèvre »…) sur la péninsule de Gower en 1823 par William Buckland, alors professeur de géologie à l’Université d’Oxford.

Un peu plus tôt en juin, une équipe de l’Université de Bristol a confirmé que les peintures rupestres découvertes à El Castillo en Espagne étaient les plus vieilles d’Europe : elles ont plus de 40 000 ans.

----

Les travaux du professeur Nash ont été publiés en 2011 dans la revue Arkeos (nº 29, pp. 93-105), sous le titre "Animals as landscape: Rock Art within acave on the Gower Peninsula, South Wales", pour y accéder gratuitement, rendez-vous sur le site Academia.edu (inscription nécessaire) à l'adresse suivante : https://www.academia.edu/1202009/2011_Nash_on_Cathole_for_Arkeos_Low_res

ft